Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partager ce Forum

7-8 décembre 2010 - GRENOBLE - Les territoires, acteurs du changement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

7-8 décembre 2010 - GRENOBLE - Les territoires, acteurs du changement

Message  Theo le Jeu 2 Déc - 19:29


Lien Direct :



2emes Rencontres du territoires : Grenoble, 7&8 décembre 2010 - Les territoires, acteurs du changement à l’Institut de Géographie Alpine
The Second Meeting on Territory : Grenoble, 7&8 décembre 2010 - Territories as actors for change.

par Lajarge Romain mis à jour le 30 novembre

Les 2èmes Rencontres internationales et interdisciplinaires du Territoire sont organisées par l’UMR PACTE, sur le thème :


Les territoires, acteurs du changement ? Quelle place pour les sciences de l’action dans l’ère territoriale ?

Territories, actors for change ? Which place for action sciences in territorial turn ?


Institut de Géographie Alpine, 14 bis avenie Marie Reynoard, 38100 Grenoble



INSCRIPTION et paiement directement en ligne ICI


Présentation :

Deux jours de débat scientifique sur les avancées de la recherche sur cette thématique, avec, en débuts de journées, des conférences (de 40 minutes suivies à chaque fois d’un débat de 20 minutes), puis dans l’après-midi, six ateliers thématiques et trois sessions spéciales pour poursuivre les échanges et débattre à partir des textes soumis par les auteurs retenus. Les conférences auront lieu en anglais ou en français (traduction simultanée avec casques) et seront retransmises en streaming à partir de ce site.


Des rencontres aussi en ligne !

ICI, conférences en direct (streaming) - en français
ICI, speech live (streaming) - in english


Déroulement :

1ère journée : MARDI 7 DECEMBRE 2010

8h30 : Inscriptions, accueil et café
9h30 : Accueil par John TUPPEN (Directeur de l’IGA) et Gilles NOVARINA (Directeur de l’IUG)
9h45 : Introduction par Guy SAEZ, Directeur, et Bernard PECQUEUR, Directeur Adjoint de PACTE
10h00 : 1ère Conférence : Franck MOULAERT, "Quand les territoires deviennent vivants … "
11h00 : 2ème Conférence : Philippe ESTEBE, "Voir les territoires autrement : le prisme intercommunal"

12h00-13h30 : Buffet sur place

13h30 : 3ème Conférence : Alain BOURDIN, "De la territorialisation de l’action au territoire comme dispositif"
14h30 : 4ème Conférence : Michaël KEATING, "La territorialisation des intérêts"

15h30-16h00 : pause
16h00-18h30 : Ateliers thématiques n°1 à n°6 avec les auteurs des contributions retenues + Sessions spéciales A, B & C

20h00 : Repas en commun (pour les participants inscrits)

2ème journée : MERCREDI 8 DECEMBRE 2010

8h30 : Café
9h00 : 5ème Conférence : Valérie NOVEMBER
10h00 : 6ème Conférence : Michel LUSSAULT, "Du territoire agi au territoire actant (vers une théorie de l’opérateur territorial)."

11h00-11h15 : pause
11h15 : 7ème Conférence : Laurent DAVEZIES, "Dissociation géographique des fonctions territoriales et émergence de systèmes productivo-résidentiels."
12h15 : 8ème Conférence : Maria GRAVARI-BARBAS, "La patrimonialisation à l’œuvre, entre territorialisation et globalisation"

13h15-15h00 : Buffet sur place

15h00-17h30 : suites des Ateliers thématiques n°1 à n°6 avec les auteurs des contributions retenues + Sessions spéciales A, B & C
17h30-18h15 : Conclusions et ouvertures : Martin VANIER et Romain LAJARGE

suivi d’un apéritif avec spectacle sur place puis d’une soirée de clôture des Rencontres Scientifiques avec repas

Intitulé des ateliers et sessions spéciales
Les textes téléchargeables ci-dessous sont considérés comme des versions provisoires fournies par les auteurs pour permettre les débats et échanges au cours des 2 journées.

Atelier n°1- Problèmes posés aux territorialités et à leurs devenirs Résumés + Textes

Atelier n°2- Développement territorial : quelles mutations de l’action publique ? Résumés + Textes

Atelier n°3- De nouvelles ingénieries territoriales pour opérer le changement ? Résumés + Textes

Atelier n°4- L’après-clusters, nouvelles formes territoriales et nouvelles cultures de l’action Résumés + Textes

Atelier n°5- Territoires et changement : une problématique pour les suds ? Résumés + Textes

Atelier n°6- Gouvernance par les territoires, innovations, conflictualités et paradoxes : quel changement social durable ? Résumés + Textes

Session Spéciale A - Cluster 9 / AAT

Session Spéciale B - RessTerr / PSDR3

Session Spéciale C - TerrHab / ANR

Programme complet des 7 & 8 décembre :

Programme 7&8/12 en français
Program 7&8/12 in english
INSCRIPTION et paiement directement en ligne ICI


Déroulement de la 3ème journée

JEUDI 9 DECEMBRE 2010

Séminaire de prospective Territoires 2040
Co-organisé par la DATAR, l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise et PACTE, ouvert aux participants préalablement inscrits, le 3ème jour de ces Rencontres est consacré aux croisements des approches science/expertise et à tester les scénarios prospectifs produits dans le cadre de l’opération nationale « Territoires 2040 : aménager le changement » (conduite par la DATAR), en les appliquant au cas particulier de ce territoire emblématique du changement qu’est Grenoble.

9h00 : Inscription & café
10h00 : Accueil par Michel DESTOT, Maire de Grenoble ; Farid OUABDESSELAM, Président de l’Université de Grenoble ; Jean-Paul BRET, Président de l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise ; Pierre DARTOUT, Délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale

10h30 : Présentation du programme de travail par Stéphane CORDOBES, Conseiller DATAR, responsable Territoires 2040

10h45-13h15 : Séance de travail en 7 groupes
1. Le réseau des métropoles françaises dans l’économie-monde (Michel Lussault)
2. Les systèmes métropolitains intégrés, leviers de développement territorial (Gilles Pinson)
3. Les portes d’entrée de la France dans les systèmes territoriaux des flux (Nadine Cattan)
4. Dynamique des territoires industriels (Gilles Le Blanc)
5. Les villes intermédiaires et leurs espaces de proximité (Francis Aubert)
6. Les territoires à base économique résidentielle et touristique (Bernard Pecqueur)
7. Les espaces de faible densité, des territoires multifonctionnels entre dépendance et attractivité (Laurence Barthe)

Repas sur place

14h30-16h30 : Restitutions des 7 groupes de travail du matin par des rapporteurs grenoblois et débat avec la salle (animé par Philippe ESTEBE, Directeur de l’IHEDATE et du Conseil scientifique de Territoires 2040)

16h30-17h00 : Conclusion par Martin VANIER, Professeur Université Joseph Fourier, conseiller scientifique de Territoires 2040.

Programme complet et bulletin d’inscription du 9 décembre :
Séminaire prospectif DATAR-PACTE 9/12
Ce que sont les Rencontres du Territoire à Grenoble
Après les rencontres des 7 et 8 juin 2007 qui avaient pour thème « Territoires, territorialité, territorialisation : et après ? », à l’occasion desquelles une douzaine d’intervenants invités (4 nationalités) ont débattu avec environ 200 chercheurs (représentant presque toutes les sciences sociales)
Après la publication des résultats de ces échanges dans un ouvrage aux PUR, intitulé : « Territoires, Territorialité, Territorialisation. Controverses et perspectives », sous la direction de Martin Vanier
Dans le cadre des activités scientifiques du laboratoire PACTE (UMR 5194) et de l’ensemble des travaux conduits à Grenoble sur la question du territoire
Au cœur de la Cité des Territoires, projet scientifique interuniversitaire de Grenoble (Université Joseph Fourier - Grenoble 1 + UPMF - Grenoble 2 + Université Stendhal – Grenoble 3 + Institut d’Etudes Politiques), regroupant en un même lieu les géographes, certains économistes territoriaux et les urbanistes, à proximité de l’Ecole d’Architecture et de l’Institut de la Communication et des Médias, dans un « Campus sud » à Grenoble
Organisé par le laboratoire PACTE, sous la responsabilité scientifique de 3 enseignants-chercheurs de l’UJF : Romain Lajarge, Bernard Pecqueur et Martin Vanier

Des rencontres scientifiques internationales et interdisciplinaires sur les questions territoriales
OBJECTIFS SCIENTIFIQUES

Puisque le territoire, en tant que notion très largement partagée dans l’ensemble des sciences sociales et humaines, ne daigne pas s’affaiblir depuis plus de 20 ans, ces 2èmes Rencontres TTT de Grenoble proposent de continuer à questionner cette notion dans le champ théorique qui est le sien. Les territoires semblent être devenus des acteurs du changement c’est-à-dire qu’ils interviennent en tant qu’opérateurs, vecteurs ou encore opportunités de changement. Ils ne sont plus pensés comme seulement des résultats politiques, des objets issus des processus historiques, des réalités sociales et culturelles ou des héritages plus ou moins administrés. Les territoires deviennent de plus en plus dépendants des processus qui les ont vu naitre (la territorialisation) et semblent tendre vers le souhait de permettre l’avènement de nouvelles territorialités. En cela, les territoires activent de plus en plus de ressources, d’énergies, de potentialités de toute sorte. Et ils représentent, alors, des formes nouvelles, des configurations de plus en plus diversifiées, des mises en tensions de plus en plus problématiques. Autant d’occasions de questionner les perspectives de changement ainsi dessinées.

Les 1ères rencontres (en 2007) avaient permis de répondre à la question posée (« Territoires, Territorialité, Territorialisation : et après ? ») par 3 types de rebonds :

1. Les questions territoriales sont au cœur d’un grand nombre des questions de l’actualité sociale, politique, culturelle et économique. Et la crise qui secoue la planète depuis octobre 2008 n’a fait qu’accroitre le recours aux territoires. De ce fait, son occurrence dans les travaux scientifiques multidisciplinaires s’est encore accrue et, au moins à ce titre, les problèmes que soulève cette montée en puissance de la dimension territoriale doivent continuer à être interrogés.
2. Mais la démultiplication du terme lui-même, jusqu’à son exténuation parfois, a fait la démonstration de sa relative faiblesse théorique. Le temps semble venu de la recherche d’un système théorique plus robuste pour permettre le dépassement de la notion et répondre ainsi aux invitations formulées dans le concept de « territorialités construites ».
3. Le processus qui sous-tendrait la construction de territorialités de plus en plus différenciées étant appelé « territorialisation », il s’agit dorénavant de confronter les systèmes théoriques qui permettent son analyse aux systèmes plus globaux avec lequel le système territorial semble voisiner : constructivisme et interactionnisme, sciences de la complexité, sciences studies, public policies, théorie de la régulation, de la proximité, … mais en premier lieu, les sciences de l’action.

Les journées de décembre 2010 auront donc pour objectifs de faire l’état de l’avancée des travaux scientifiques sur ces concepts qui prennent les « territoires » comme objets d’étude, comme prétextes ou comme hypothèses afin de permettre de mieux comprendre ce qui est en train de changer sous nos yeux. L’hypothèse principale de travail est d’analyser ce que les territoires permettent comme changement dans le « vivre ensemble », dans « l’être ensemble », dans les « interdépendances » et dans le « dépassement des tensions ». Le titre choisi pose une question, celle de savoir si les territoires peuvent être eux-mêmes source de changements, s’ils peuvent activer effectivement du changement et non pas seulement être des réceptacles passifs des changements qui seraient imposés d’ailleurs.

Mondialisation, individualisation et ségrégation étant des processus eux aussi très actifs, les débats de ces deuxièmes Rencontres du Territoire devront permettre de savoir si la territorialisation est –elle aussi– à classer dans le registre des processus constitutifs d’une nouvelle modernité. L’ère territoriale semble bien partie pour durer, feignons d’en être les continuateurs.

Theo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum