Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partager ce Forum

Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Mar 2 Déc - 1:58

* Le forum Sara vient de lancer une discussion sur le sujet http://forum.sara.free.fr/viewtopic.php?t=5801
* Il y a aussi une discussion dans Lineoz http://www.lineoz.net/forum/viewtopic.php?f=30&t=15131
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Mar 2 Déc - 1:58

1 - Le STIF a fait une étude sur un éventuel covoiturage sur le plateau briard, à l'Est de Boissy-Saint-Léger, avec des clauses permettant de partager ses trajets, mais sans pouvoir en faire un gagne-pain. Jean-Pierre Girault, président Vert de la commission transports du conseil régional et maire adjoint de Boissy-Saint-Léger quand cette ville était à gauche, a peut être des infromations là dessus.
2 - Une affiche pour inciter au covoiturage pendant la seconde guerre mondiale.
D'autres photos de Life
3 - Feu le docteur Grasset travaillait à un systéme de covoiturage basé sur les lignes fictives avec des points d'arrêts dotés de balises de communication, covoitureurs et covoiturés possédant des boitiers pour communiquer entre eux et avec ces balises. Cette organisation ayant pour but de sécuriser les participants.

J'avais apporté des propositions :
* ces lignes fictives pourraient se superposer à des lignes d'autobus réelles,
* les autobus serviraient aussi de covoitureurs pour les covoiturés le souhaitant, par sélection sur leur boitier,
* idem pour les taxis,
* possibilité d'indiquer comme destination des points de passages importants, pour un trajet avec d'éventuelles correspondances avec plusieurs covoitureurs.

Il existe des lignes d'autobus à très faible fréquence, souvent d'ex ramassages d'entreprises adaptés pour transporter qui le souhaite. Quand je siègeais à la Commission technique de coordination du STIF, j'ai vu passer la création, puis deux adaptations, d'une ligne avec deux aller-retours quotidiens conçue pour des salariès de la SNECMA de Suresnes et du 15éme arrondissement dont les postes avaient été transférés à Melun-Villaroche.

Pour éviter que des covoiturés se retrouvent en rade, sur certains itinéraires, on pourrait faire passer à intervalles réguliers des autobus assurant une sorte de balais.
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Lun 5 Jan - 22:50


1 janvier 2009


Contre le "one-way" proposé par Autolib Paris !


Bertrand Delanöe a annoncé en 2008 la mise en place d'un système de voitures électriques en libre service sur le modèle de Vélib'. 4000 voitures et 1400 points d'arrêts sont attendus d'ici 2011 à Paris et dans plusieurs communes proches.

Cette annonce pose un certain nombre de questions.
On peut d'abord douter sur la capacité des constructeurs automobiles à répondre aux exigences imposées par le système (voitures disponibles 24h/24). Leur manque d'anticipation et d'investissement dans les motorisations du futur se payent aujourd'hui alors que l'industrie automobile est en crise ! Et c'est l'Etat qui doit venir à la rescousse !

Surtout, c'est le concept de "one-way" mis en avant qui nous dérange. Dans un service d'autopartage classique, la voiture doit être reposée à la station de départ. Le modèle parisien (aussi appelé Autolib) repose lui sur le même principe que les vélos en libre service. On prend une voiture dans une station et on la dépose dans la station de son choix.

Les effets pervers de ce système sont nombreux :
- il faut 3 fois plus de stations que de voitures : autant d'espace à trouver et d'argent gaspillé !
- pour fonctionner, le système nécessite une logistique complexe. Il engendre des déplacements en voitures inutiles liés au rééquilibrage des stations
- la voiture vient concurrencer les transports collectifs et les modes doux. Pourquoi prendrais-je les transports en commun alors même qu'une voiture m'attend en bas de chez moi et que je peux la garer facilement ?!
- Alors que 50% des parisiens n'ont pas de voiture et vivent très bien sans, on va leur en redonner une ! Soit au final, une augmentation des trajets en voiture !

Bref, le projet d'Autolib Paris ne répond pas aux besoins des citoyens qui recherchent un usage de la voiture seulement lorsqu'elle s'avère indispensable (transports d'objets en combrants, utilisation la nuit ou en dehors de la zone de desserte performante des transports collectifs). Au contraire, en favorisant l'usage de a voiture, il va à l'encontre des objectifs des politiques de déplacements urbains (diminution de la pollution, décongestion automobile, amélioration du cadre de vie,...)

A Lyon, la question du "one-way" a été discutée et vite écartée pour les raisons évoquées ci-dessus. Espérons qu'à Paris, les élus suivront le même chemin en mettant de côté les considérations purement politiques.

Oui au développement massif de l'autopartage, Non au "one-way"
Nous, association, soutenons ce que vous appelez le "one way". Nous proposons depuis 1998 une version automatique avec lequel autolib s'articule, que nous avons élaboré pour répondre à des besoins d'habitants et autres usagers de l'agglomération parisienne, qui est semis désordonné de zones d'habitations et de zones d'activités.
Notre projet est expliqué dans http://membres.multimania.fr/adtcep/TAP.htm et http://forum.aceboard.net/8091-1852-15571-0-Taxis-self-service.htm

L'adresse de ce message est http://mobilitedurable.forumdediscussions.com/covoiturage-f11/covoiturageautopartage-autres-usages-de-la-voiture-t48.htm#116


Dernière édition par rabelaisien le Jeu 23 Avr - 15:08, édité 3 fois
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Jeu 29 Jan - 8:56

Premier message de http://www.etyc.org/forum/sujet/875-carpuce-payant.html
Je me permet de citer ici un extrait du journal d'Etyc à propos des voitures "éco-citoyennes" :

"nous participerez automatiquement aux frais de carburant du déplacement en cours par une compensation mensuelle passager => conducteur assurée par Carpuce sachant que la même personne peut être passager un jour et conducteur le lendemain."



Bon, en dehors du "nous participerez" qui est un peu étrange... je ne comprends pas bien cette phrase...



Est-ce que cela signifie que le passager paye le conducteur ? Dans ce cas, comment Carpuce fera-t-il pour savoir avec précision si le passager a pris la voiture ou non ?

Et au fait, c'est Carpuce ou Carapuce... parce que l'article du journal s'appelle "Carapuce"...

avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Dim 1 Fév - 22:23

Lu dans un forum de Toulouse, j'ignore quelle suite a été donné :
fullefuss a écrit: http://forum.toulouse.fr/toulouse/Se-deplacer-a-Toulouse/emprunte-voiture-remuneration-sujet_96_1.htm
Bonjour,
Mon amie vient de trouver un nouveau job à quatre vingt km de Toulouse, elle travaillera le samedi matin. Nous recherchons des personnes possédant une voiture disponible le samedi de 7 heures à 14 heures, hors vacances scolaires et désireuse de la prêter contre rémunération.
Merci pour votre attention.
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Dim 5 Avr - 10:53

Suisse : une touche de high-tech pour doper le covoiturage http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/message/2891
D'autres articles sur le covoiturage : http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/msearch?query=covoiturage&submit=Recherche&charset=iso-8859-1
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de l'autopartage

Message  rabelaisien le Sam 12 Juin - 23:47

par Benoît Robert http://www.communauto.com/historique01.html


Chapitre I — DE L’IDÉE À LA PRATIQUE

Qui a inventé l’auto-partage ? La question peut paraître banale, mais comme pour beaucoup de questions simples la réponse l’est moins. De fait, l’idée a été avancée dans de nombreux pays et, contrairement à ce que l’on croit souvent, les services qui existent aujourd’hui ne sont pas issus d’une génération spontanée : ils sont plutôt le fruit d’une longue et difficile évolution. D’ailleurs, ce qui surprend le plus, dans l’histoire de l’auto partage, c’est de constater combien cette formule de transport, qui paraissait si simple d’application a priori, a généré d’échecs avant de devenir réellement opérationnelle.

La plus ancienne organisation de partage de véhicule retracée dans la littérature, SEFAGE (Selbstfahrergenossenshaft, cette expression pourrait être traduite par « club de conducteurs »), a été fondée à Zurich, en Suisse, en 1948 (Handbuch für AutoTeiler, 1992 http://www.communauto.com/biblio.html#Stadtteil1992 ). Il s’agissait, essentiellement, d’un club où les membres s’étaient cotisés pour acquérir une automobile (un bien de luxe, à l’époque). Comme l’objectif des usagers de l’organisation se limitait à « s’offrir un service à eux-mêmes » plutôt que de se lancer dans une aventure commerciale, SEFAGE n’a jamais compté plus que quelques usagers. Ses initiateurs n’étaient pas conscients, du reste, du caractère novateur de ce qu’ils avaient réalisé. L’expérience fut donc sans lendemain.

Il faudra attendre un peu plus de vingt ans, ensuite, avant que l’auto-partage fasse l’objet d’une nouvelle expérience. Mais avant d’analyser plus avant les expériences-pilotes qui ont été réalisées à partir de 1970, il importe de résumer les diverses propositions mises de l’avant entre 1950 et 1970. Celles-ci sont le fruit des réflexions des premiers intervenants, dans le domaine du transport, à s’être penchés sur le potentiel de la formule en tant que moyen pour contrer l’explosion du parc automobile et ses effets pervers sur l’efficacité et l’achalandage des autres modes. Ce sont ces travaux qui ont fourni au concept ses assises théoriques et mis en relief les nombreux bénéfices qui pourraient découler de son application.

II extraits :
D’Welles, dans son article, allait encore plus loin et proposait le développement d’un type de véhicule spécialement conçu pour la circulation en ville. Il devenait ainsi l’un des précurseurs de ce que l’on désignerait plus tard en France par les termes de « voiture banalisée ». Cette voiture de ville, que d’Welles appelait « la citadine », se devait ainsi d’être monoplace, à vitesse limitée, sans klaxon et à propulsion électrique. De plus, « son poids et sa forme auraient dû lui permettre d’accéder à des monte-charge verticaux de faible encombrement desservant des garages en hauteur et en profondeur, publics et privés». D’Welles proposait du même coup que la voiture de tourisme conventionnelle soit reléguée dans de vastes garages situés en périphérie de « la cité », à la naissance des « autostrades », et que sa circulation en ville soit réglementée » -->
ça me faisait bouillir quand je lisais des propositions de vastes parkings dans le bois de Vincennes, pauvre bois que certains considéraient comme une réserve foncière. J'ai été membre du bureau de "sauvons le bois de Vinis de Vincennes", qui a empêché la construction d'un stade olympique dans ce bois.

Voir dans l'histoire de l'autopartage le système de transport imaginé par d’Welles.

(...)La «voiture banalisée» était évidemment loin de faire l’unanimité, en France. Ainsi en 1962, une consultation des Pouvoirs publics, réalisée pour le compte du Conseil Supérieur du Ministère de la construction, mettait en lumière les réticences des fonctionnaires à ce sujet. Parmi les arguments négatifs invoqués, l’un d’eux fut caractéristique du conservatisme entourant cette question : « ...d’ailleurs, si ce système n’a pas encore été réalisé nulle part, il y a bien une raison !... » « Pour ne pas dire un vice ! » (Magnan, 1977).(...)

Bibliographie

Vous désirez en savoir plus et ne voulez pas attendre ? Vous trouverez dans la bibliographie de nombreuses références clés qui vous permettront de faire vos propres recherches sur le sujet de l’auto-partage.

Bonne recherche !



À V E N I R
( titres des chapitres sujets à changement )

Chapitre 1 — DE L’IDÉE À LA PRATIQUE
• Proposition pour les «capitales anciennes évoluées» (France)
• La propriété d’un véhicule encourage son utilisation (Angleterre)
• Mini-véhicules pour grand projet (États-Unis)

Chapitre II — PREMIÈRES EXPÉRIENCES D’IMPLANTATION (à venir)
• Procotip (Montpellier, France), 1971-73
• Witkar (Amsterdam, Hollande), 1973-1980
• Le projet STAR (Short Term Auto Rental Project) à San Francisco (É-U), 1983-85
et Mobility Enterprise Project (West Lafayette, É-U), 1983-86
• Autres expériences

Chapitre III — NAISSANCE D’UN MOUVEMENT (à venir)
• ATG et Sharecom (Suisse), 1987-
• Stattauto (Allemagne), 1988-
• Ailleurs en Europe

Chapitre IV — L’EXPÉRIENCE AMÉRICAINE (à venir)
• Canada, 1994-
• États-Unis

Chapitre V — EXPÉRIENCES CONNEXES (à venir)
• Partage de véhicules de particuliers
• Véhicules électriques en libre service (France)
• Station cars (États-Unis)
• L’auto-partage sur les autres continents (Afrique et Asie)





Pour en savoir davantage...
QUÉBEC :
(418) 523-1788 info.quebec@communauto.com
MONTRÉAL :
(514) 842-4545 info.montreal@communauto.com
SHERBROOKE :
(819) 563-9191 info.sherbrooke@communauto.com
GATINEAU :
(819) 595-5181 info.gatineau@communauto.co
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

autopartage à Nice depuis le 9 avril 2011

Message  rabelaisien le Jeu 21 Avr - 17:03

Administration a écrit:Ici, parlons des Autos-Bleues en libre service / auto-partage mis en service hier, 9 Avril 2011.
Placement, comment s'en servir, etc...

Administration a écrit:Article Nice Matin :
Nice branchée à l'Autobleue


Ca roule pour l’Autobleue depuis samedi à Nice, où le système d’auto-partage en libre-service a été officiellement lancé place Massena.

Porté sur les fonds baptismaux par Christian Estrosi, député-maire de Nice, président de Nice Côte d’Azur, Éric Ciotti, député, président du conseil général des Alpes-Maritimes, Henri Proglio, Président-directeur général d’EDF, Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia Environnement.

"On dirait des jouets". La phrase est souvent revenue dans les propos des badauds découvrant les 48 petites autos. Des jouets, oui, mais des jouets pour grandes personnes qui veulent passer la vitesse supérieure de la mobilité durable à travers des modes de déplacements doux et des énergies propres.

Avec les 41 Peugeot iOn et les 10 utilitaires Citroën Berlingo convertis à l’électrique par l’entreprise monégasque Venturi, les Niçois vont pouvoir rouler 100 % électrique, 100% écologique et 100% durable.

Si la plupart des curieux ont été conquis par l’esthétique ludique, l’habitacle pouvant accueillir trois, voire quatre passagers, le caractère non-polluant du véhicule, en revanche, ils s’inquiètent un peu du côté hypersilencieux : "On ne l’entend pas, sauf sur les chaussées pavées. Les piétons devront être vigilants…"

Depuis samedi les autos écolos sont donc en piste, reliées à 16 stations intégrées dans le paysage urbain.

Horaires, tarifs, déploiement programmé et jeu concours... Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur le site internet Autobleue.
A suivre à http://bus-alpesmaritimes.forum-actif.net/t1085-les-autos-bleues-et-leurs-autos-station
Voir aussi http://www.google.com/webhp?q=autopartage%20nice&hl=fr&tab=gw#q=autopartage+nice&fp=c7bbb52a7ec71f40&hl=fr
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Sam 27 Aoû - 14:13

Une discussion dans PSS http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?id=31890
Premier message
micou a écrit:http://fr.wikipedia.org/wiki/Covoiturage#Perspectives_de_d.C3.A9veloppement

J'ouvre ce sujet pour évoquer les pistes de développement du covoiturage. Le potentiel est là : la moyenne du nombre d'occupants d'un véhicule ne dépasse pas 2 passagers/voiture, quel que soit le motif de déplacement. Elle est très proche de 1 en ce qui concerne les trajets domicile-travail...

---------

Le Monde, 16/09/2010
Grenoble teste l'"é.covoiturage" pour diminuer les émissions de CO2

Réputé pour la richesse de sa biodiversité et son parc naturel protégé, le plateau du Vercors (Isère) pourrait paradoxalement devenir l'un des symboles du mariage parfait entre la voiture et les dernières avancées technologiques de la téléphonie mobile.

[...]

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/09/16/grenoble-teste-l-e-covoiturage-pour-diminuer-les-emissions-de-co2_1411939_3244.html
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Autopartage à Angers

Message  rabelaisien le Mar 13 Sep - 10:34

http://www.eco-transport.fr/autopartage-angers-cityzen/
« Quand vous avez envie d’un verre de lait, achetez-vous une vache ? »
Publié par Sébastien L. le 07 août 2009 dans la catégorie: Actualité de l'autopartage



« Quand vous avez envie d’un verre de lait, achetez-vous une vache ? Alors, pourquoi acheter une voiture quand vous n’en avez besoin que de temps en temps ? »

C’est le slogan trouvé aujourd’hui sur un site internet en construction, qui pourrait être le signe annonciateur de la création prochaine d’une société d’autopartage à Angers.

Les réseaux sociaux, Facebook et Twitter dans le cas présent, sont une mine d’or pour qui est à la chasse aux scoops.

Rien d’officiel pour le moment donc, mais un site internet est en préparation, http://www.angers-autopartage.fr/, le nom de domaine (c’est ainsi qu’on appelle le nom d’un site, ici « angers-autopartage.fr ») ayant été enregistré il y a quelques jours seulement.
La société pourrait s’appeler « CityZen« , une page Facebook avec ce nom annonçant la création du site mentionné ci-dessus.

Une bonne nouvelle attend donc peut-être les angevins, ce qui nous permettrais également d’allonger la liste de notre annuaire de l’autopartage français.
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Dépose minute et covoiturage à Lille Europe

Message  rabelaisien le Jeu 8 Déc - 17:19

jr50 a écrit:
Lille-Europe : ticket obligatoire désormais !
Publié le jeudi 01 décembre 2011 à 06h00

D'ici à la fin de la semaine, des barrières seront installénes sur le pont Kharkov près de la gare Lille-Europe, pour obliger les automobilistes à respecter le principe de dépose-minute. Si ce système fonctionne, il pourrait être appliqué, à terme, aux abords de la gare Lille-Fladres.
http://www.nordeclair.fr/Locales/Lille/2011/12/01/lille-europe-ticket-obligatoire-desormai.shtml
Nijal a écrit:30 places, c'est ridicule et clairement insuffissant! De même, cela met en péril toute l'industrie du co-voiturage qui s'est développée à cet endroit et devra trouver un autre point de rendez-vous (Porte des Postes à mon avis).
Suite à partir de http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?pid=384085#p384085
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

[NewMobilityCafe] The Third Way to Get Around in cities". (La troisième voie pour se déplacer dans les villes ".)

Message  rabelaisien le Mer 26 Déc - 19:23

Message à compléter
Les jitneys sont des taxis collectifs à itinéraire souvent fixes et à horaires variables.

Eric Britton eric.britton@ecoplan.org via yahoogroups.com
02/01/10
à NewMobilityCafe, LotsLessCars, xTransit


Traduction google
Rien de particulièrement original à ce sujet (voir www.ShareTransport.org et www.xTransit.org ), mais il est bon de voir des groupes se sont derrière ce concept. Nous pensons à lui comme "La troisième voie pour se déplacer dans les villes». (Kind grâce à Ann Hackett pour le heads-up.)

Le Jitney Smart: rapide, Transport Réaliste

Source: http://www.communitysolution.org/transport.html

Blurb

Lire plus en détail sur cette proposition le transport dans notre rapport de nouvelles solutions. Pour aller au fichier lié

Beaucoup affirment que nous pouvons résoudre nos besoins futurs de transport en toute transparence remplacement de l'infrastructure voiture amicale des États-Unis avec un pays efficacité énergétique du système de transit de masse. Il s'agit, selon toute vraisemblance, une chimère. Non seulement les dépenses massives d'énergie nécessaires à la réalisation d'un projet aussi ambitieux économiquement prohibitif, notre Amérique du Nord étalement urbain n'a pas de précédent dans l'histoire, ce qui rend le transport en commun efficace extrêmement difficile. Un système masse réelle de transit pour l'US peut, en fait, ne pas être possible.

Le Jitney Smart est un système en temps réel de covoiturage efficace et pratique qui répond à court terme le problème du transport dans un monde post-pic du pétrole. Le système utilise l'infrastructure existante de voitures particulières et les routes à cause du temps, le coût et la difficulté de construire une nouvelle infrastructure de transport parmi une population dispersée. L'objectif du système est d'assurer que chaque voiture transporte toujours plus d'une personne par trajet en voiture, de manière optimale 4-6. Cela permettrait de réduire la consommation d'essence automobile d'environ 80 pour cent et le temps de déplacement en moyenne de 50 pour cent dans les deux ans.

Le système Smart Jitney serait d'utiliser les téléphones cellulaires et l'Internet pour les réservations incitatifs et de coordination. Cavaliers et meneurs auraient modifié les téléphones portables avec un système de positionnement global (GPS) la fonction. Des experts en logiciels de l'armée de commandement et de contrôle des systèmes de communication se joindrait les ingénieurs et les programmeurs de la compagnie aérienne nationale et les systèmes de réservation automobile pour créer la base de données de suivi et de planification pour un nouveau système de transport national humain en utilisant les voitures existantes.

Dans un système intelligent Jitney, toute personne peut être un «driver» ou un «rider» à des moments différents. Le système devrait relier les conducteurs avec des coureurs pour assurer un routage optimal et des temporisations minimales. Chaque personne qui veut faire un voyage, que ce soit au travail, l'école, faire du shopping ou de loisirs, serait d'utiliser son navigateur Web ou téléphone cellulaire pour demander un tour du système. Le système permettra de repérer le véhicule approprié avec chauffeur pour ramasser et livrer le cavalier (ou cavaliers) qui fait la demande. Les pilotes sont ceux qui ont prévu des voyages qui leur sont propres et ont besoin de pilotes pour répondre aux exigences de covoiturage - voyages individuels seront limitées à une époque de pénurie d'énergie.

Comme le système se développe, une baisse énorme accidents de la route et de décès peuvent être attendus. Il pourrait en résulter des paiements d'assurance beaucoup moins et, espérons-le, une réduction concomitante des primes. En outre, le pays connaîtrait une réduction importante de la construction de routes et l'entretien, car l'usure et à la déchirure serait réduit. Nous nous attendons à ce que, comme les gens sont devenus conscients des avantages du système, tout le sens du sacrifice diminuerait, remplacé par un sentiment d'excitation.

Solution: Le système Smart Jitney, un système sophistiqué coordonnée covoiturage en temps réel, pourraient être mises en œuvre d'ici quelques années, ou même plus tôt - et non les décennies nécessaires pour faire d'énormes dépenses nouvelles pour les transports en commun. La technologie impliquée est déjà largement disponible (pensez aux systèmes UPS et FedEx utiliser pour optimiser ramassage et de livraison des colis). Cavaliers et meneurs serait utiliser les téléphones cellulaires modifiées avec un système de positionnement global (GPS) pour les réservations fonction incitatifs et de coordination. Il existe déjà des entreprises commerciales qui exploitent ces systèmes auto-stop high-tech, tels que Avego en Irlande et KoolPool en Inde.

__._, _.___
avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  rabelaisien le Mer 26 Déc - 23:20

Le texte original en anglais : http://groups.yahoo.com/group/NewMobilityCafe/message/4051

Nothing particularly original about this (see www.ShareTransport.org and www.xTransit.org ), but it is good to see groups are getting behind this concept. We think of it as "The Third Way to Get Around in Cities". (Kind thanks to Ann Hackett for the heads-up.)



The Smart Jitney: Rapid, Realistic Transport

Source: http://www.communitysolution.org/transport.html



Blurb

Read in greater depth about this transportation proposal in our New Solutions report. Go to linked file

Many argue that we can solve our future transportation needs by seamlessly replacing the car-friendly infrastructure of the U.S. with a nationwide energy-efficient mass transit system. This is in all likelihood, a pipe dream. Not only are the massive energy outlays required to accomplish such an ambitious project economically prohibitive, our North American urban sprawl has no precedent in history, making effective mass transit extremely difficult. A true mass transit system for the U.S. may, in fact, not be possible.

The Smart Jitney is a real-time system of efficient and convenient ride sharing that addresses in the short-term the problem of transportation in a post-peak oil world. The system utilizes the existing infrastructure of private automobiles and roads due to the time, expense, and difficulty of building a new transportation infrastructure amongst such a dispersed population. The goal of the system is to insure that each private car always carries more than one person per car trip, optimally 4-6. This would cut auto gasoline usage by an estimated 80 percent and commute time by an average of 50 percent within two years.

The Smart Jitney system would use cell phones and the Internet for ride reservations and coordination. Riders and drivers would have modified cell phones with a Global Positioning System (GPS) function. Software experts from the military command-and-control communication systems would join engineers and programmers from the nation's airline and automobile reservation systems to create the tracking and scheduling database for a new nationwide human transport system using existing cars.

In a Smart Jitney system, every person may be a "driver" or a "rider" at different times. The system would connect drivers with riders to insure optimum routing and minimum time delays. Each person who wants to take a trip, whether to work, school, shopping, or recreation, would use his or her cell phone or web browser to request a ride from the system. The system will locate the appropriate vehicle and driver to pick up and deliver the rider (or riders) making the request. Drivers are those who have planned trips of their own and need riders to fulfill the requirements for ride-sharing – individual trips will be limited in a time of energy scarcity.

As the system develops, a huge decrease in roadway accidents and fatalities can be expected. This could result in substantially fewer insurance payouts and, hopefully, a concurrent reduction in premiums. Additionally, the nation would experience a major reduction in road construction and maintenance since wear and tear would be reduced. We expect that, as people became aware of the system's benefits, any sense of sacrifice would diminish, replaced by a sense of excitement.

Solution: The Smart Jitney system, a sophisticated, coordinated real-time ridesharing system, could be implemented within a few years, or even sooner – not the decades required to make huge new outlays for mass transit. The technology involved is already widely available (think of the systems that UPS and FedEx use to optimize pickup and delivery of packages). Riders and drivers would use modified cell phones with a Global Positioning System (GPS) function for ride reservations and coordination. There are already commercial enterprises operating these high-tech hitchhiking schemes, such as Avego in Ireland and KoolPool in India

avatar
rabelaisien

Messages : 806
Activité : 41
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 73
Localisation : 93110 Rosny

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/TransportsIDF/links

Revenir en haut Aller en bas

Re: Covoiturage,autopartage, autres usages de la voiture

Message  Admin le Mar 30 Juil - 16:06

Merci pour cette riche documentation Rabelaisien, nous vous regretterons.
avatar
Admin
Admin

Messages : 554
Activité : 8
Date d'inscription : 10/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mobilitedurable.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum