Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partager ce Forum

Enquête Ménages Déplacements en PACA

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enquête Ménages Déplacements en PACA

Message  Admin le Sam 3 Nov - 13:10

Source : Région PACA - http://www.regionpaca.fr/actualites/detail-actualite/article/enquete-menages-deplacements-comment-nous-deplacons-nous.html

Près de 50 000 habitants de la région ont été interrogées sur leurs habitudes de déplacements. Bonne nouvelle : l’utilisation de la voiture individuelle diminue au profit des modes de transports alternatifs. Explications.
En ville, 60 % des trajets se font en voiture particulière… C’est beaucoup, compte tenu de l’impact des transports individuels sur la pollution et les émissions de gaz à effet de serre. Et vous, comment vous déplacez-vous ? Plutôt en voiture, à vélo, à pied, en transports collectifs ?

Pour mieux connaître les habitudes et les comportements des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur, les moyens de transports qu’ils utilisent, le temps qu’ils passent dans les transports, l’évolution de leurs pratiques, plusieurs « enquêtes ménages-déplacements » ont été menées ces dernières années sur le territoire : dans le Pays d’Arles, l’agglomération toulonnaise, le département des Alpes-Maritimes (18 000 personnes interrogées entre 2008 et 2009) et le département des Bouches-du-Rhône.

Avec 26 000 personnes interrogées, plus de 100 000 déplacements décrits, 180 communes concernées sur quatre départements (Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse et Alpes de Haute-Provence), l’enquête des Bouches-du-Rhône pilotée par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la plus importante jamais réalisée, hors Île-de-France.

Objectif : effectuer un véritable recensement de la mobilité, à l’échelle d’un département, d’une agglomération ou d’un bassin de vie, permettant ainsi de définir ou redéfinir les politiques publiques menées par les autorités organisatrices des transports et évaluer leurs actions. Pour la Région, c’est un outil précieux.

Un véritable recensement de la mobilité
La méthode consiste à « scanner », sur une journée type, les déplacements des habitants d’un territoire, puis de confronter l’image obtenue aux enquêtes précédentes (une tous les 10 ans en moyenne). En 2011, les résultats pour les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes fournissent une mine d’informations.

Elles révèlent par exemple une évolution sensiblement différente du nombre de déplacements effectués sur ces départements : hausse de la mobilité de 6 % dans les Bouches-du-Rhône (contrairement à la tendance nationale), baisse au contraire de 4 % dans les Alpes-Maritimes pour tous les habitants. À noter cependant : il existe de fortes disparités sur les territoires.

La mobilité est par exemple nettement plus importante à l’ouest des Bouches-du-Rhône (secteur d’Arles, Istres, Fos-sur-Mer, Miramas, Saint-Chamas, Martigues...) qu’à l’est et dans le centre de Marseille. Et côté baisse de la mobilité sur la Côte d’Azur, elle est due pour 80 % à la baisse des déplacements en voiture.

L’automobile toujours reine, mais en recul…
Et oui, les habitudes changent et l’usage de la voiture individuelle est moins systématique, même pour les plus motorisés et les plus actifs.

Après trente années d’augmentation continue, on assiste aujourd’hui à une rupture de tendance, même si elle reste toutefois le mode dominant : 53 % des déplacements des Alpes-Maritimes (contre 57 % en 1998) et 57 % dans les Bouches-du-Rhône (contre 58 % en 1997), avec toutefois de grands écarts dans les usages : 69 % sur l’Agglopôle Provence, 48 % sur le territoire de Marseille Provence Métropole... Ces fortes disparités confirment l’influence du mode d’urbanisation des territoires.

Par ailleurs, l’évolution des taux ne s’est pas faite partout de la même manière, comme en témoigne la forte augmentation de la part de marché de la voiture sur les territoires du nord-ouest de l’Étang de Berre (+ 8 %), a contrario du Pays de Martigues (- 5 %).

… au profit des modes alternatifs
En parallèle, l’usage des modes alternatifs (transports collectifs, marche à pied, vélo) se renforce. Le record est détenu par les habitants du centre de Marseille qui les utilisent dans près de 70 % de leurs déplacements, dont 53 % à pied et 14 % en transports en commun urbains (tram, métro et bus).

Dans les Alpes-Maritimes, la part des transports collectifs a augmenté de 17 % par rapport à 1998, répondant aux efforts conduits depuis plusieurs années par les collectivités pour développer les offres de transports en commun et leur attractivité. Plans de déplacements urbains, amélioration de l’offre de TER, bus urbains et cars interurbains, création lignes de tramway, de parcs relais, mise en place de vélos en libre-service et de plateformes de covoiturage… de nombreux investissements ont été réalisés, largement plébiscités par les enquêtés.

Une bonne nouvelle dans un contexte de réchauffement climatique, où besoins de mobilité et lutte contre l’effet de serre sont devenus l’un des défis majeurs d’un développement régional durable !

Élodie Lucy – elucy@regionpaca.fr

Les résultats de l'enquête : http://www.regionpaca.fr/transport/la-mobilite-en-region.html

Favoriser la mobilité en région c’est :
Mettre en œuvre le volet relatif à la mobilité durable de l’accord cadre Etat-Région-ADEME,
Assurer le suivi des démarches de planification et d’organisation de la mobilité menées par les collectivités autorités organisatrices de transport et/ou les pôles de déplacements, entreprises, universités, lycées, santé…
Conduire des études générales (enquêtes globales de déplacements),
Définir et mettre en place des dispositifs et outils nécessaires à une gestion globale de la mobilité (intermodalité entre les services ferroviaires et routiers, entre les réseaux régionaux, départementaux, d’agglomérations, intégration tarifaire, centrales de mobilité),
Soutenir des projets innovants et expérimentations dans le domaine des déplacements.
Les enquêtes globales de déplacements
Les collectivités et autorités organisatrices de transports intervenant en région Provence-Alpes-Côte d'Azur souhaitent avoir une bonne connaissance des déplacements et disposer d'outils communs d'aide à la décision afin de mettre en œuvre des politiques concertées efficaces en matière de transports collectifs urbains, interurbains et régionaux, ainsi qu’en matière de circulation, et de stationnement en cohérence avec les politiques d’aménagement du territoire.
Pour atteindre ces objectifs, les enquêtes ménages-déplacements constituent une source importante d’information pour analyser les pratiques de mobilité de toutes les catégories de personnes et l’ensemble des modes de transport aux différentes échelles d’un territoire. Elles sont un outil indispensable à l’élaboration et à l’évaluation des politiques de transports dans les agglomérations.
Ces enquêtes ménages-déplacements sont réalisées selon une méthodologie standard. Il s’agit de constituer une base de données multimodales, comparable dans le temps et dans l’espace grâce à la méthodologie élaborée par le CERTU (Centre d’Etudes sur les Réseaux, les Transports, l’Urbanisme et les constructions publiques).
L’enquête globale de déplacements dans les Bouches-du-Rhône
La maîtrise d’ouvrage de cette enquête, qui fédère un large partenariat (Etat, collectivités des Bouches-du-Rhône et départements limitrophes), a été confiée à la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
L’enquête globale de déplacements dans les Bouches du Rhône se compose d’enquêtes ménages-déplacements (en face à face et par téléphone) ainsi que d’enquêtes cordons sur différents réseaux.
L’enquête ménages-déplacements
Une Enquête Ménages Déplacements (EMD) est une photographie des déplacements, tous modes, réalisés par les habitants d’une agglomération un jour moyen de semaine. Les enquêtes ménages-déplacements seront réalisées auprès d’un échantillon total de près de 13 300 ménages.

Les enquêtes cordons
Les enquêtes cordons sont le complément indispensable aux EMD. Elles visent à compléter les informations recueillies dans le cadre de l’enquête ménages-déplacements par la connaissance des origines et destinations des flux de transit et d’échanges avec les territoires extérieurs au périmètre étudié et se composent d’enquêtes sur les réseaux routiers (voitures particulières et cars interurbains) et ferrés.
L'enquête globale de déplacements des Bouches-du-Rhône se déroule de novembre 2007 à juin 2010 :
Novembre 2007 à mars 2008 : Réalisation de l’enquête ménages-déplacements "villes moyennes" sur l'aire arlésienne.
Octobre 2008 à mai 2009 : Réalisation de l’enquête ménages-déplacements des Bouches-du-Rhône.
Avril 2008 à mai 2009 : Réalisation des enquêtes cordons route.
Avril 2009 à décembre 2009 : Réalisation des enquêtes cordons transports collectifs (cars interurbains et trains).
Les Plans de déplacements entreprises et administrations (PDE-PDA)
Le changement climatique, la pollution de l’air et la hausse des coûts de l’énergie constituent un défi majeur de notre temps.
Le transport et les déplacements contribuent pour une large part à la dégradation de la qualité de l’air et particulièrement en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Aussi l’Etat, la Région et l’Ademe ont-ils mis en place depuis 2000 un dispositif partenarial dont l’objectif est de réduire le transport routier et l’usage de la voiture individuelle notamment pour les déplacements quotidiens domicile/travail.
C’est ainsi que sont encouragées les démarches de Plans de déplacements d’entreprise, d’inter entreprises et d’administration.
Les nombreux jours de pics de pollution enregistrés dans les Bouches-du-Rhône et sur le territoire du Grand Avignon ont conduit les Préfectures concernées à prendre des arrêtés de Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) depuis 2007 et 2008 rendant obligatoires PDE et PDA pour les entreprises et administrations de plus de 250 salariés.
Le Plan de déplacements du Conseil Régional concerne environ 1500 agents répartis sur les 3 sites marseillais.
Il est à noter que ces PPA imposent également aux entreprises et administrations concernées le renouvellement progressif des parcs automobiles conventionnels par l’acquisition de véhicules « propres ».
avatar
Admin
Admin

Messages : 554
Activité : 8
Date d'inscription : 10/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mobilitedurable.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum